JE PEUX VOUS AIDER PARCE QUE …

En dehors du fait qu’il faille de la  pratique et de l’expérience ( je me suis consacré  des années et des années  à ma propre généalogie espagnole et bénévolement à celle de cousins et amis ),pour les recherches en Espagne il est très appréciable de maîtriser  la langue de Cervantes afin d’être efficace.
C’est d’ailleurs surtout au téléphone que j’ai l’habitude d’avancer dans mes recherches.
Sachez que j’ai été professeur  d’espagnol entre 1989 et 2008, après avoir été  dipl
ômé de l’université des Lettres et Langues de Grenoble ( licence en 1988 et maîtrise en 1989 ).

Pour vos recherches en Algérie française ,là où avaient émigré au milieu et à la fin du 19° siècle mes ancêtres et peut-être les vôtres,je pourrai vous aider si les habituels état civil et registres catholiques ne vous suffisent pas ou sont lacunaires.
Bien des sources généalogiques ,situées en divers endroits de la France,existent pour trouver des informations sur nos ancêtres pieds-noirs et découvrir leurs vécus.

                        Acte de mariage de mon arrière-grand-père à Callosa de Segura (Alicante ).                               Acte de naissance de mon grand-père à Mascara 

                                                                          
En outre , vivant à côté de Grenoble et étant un habitué  des nombreux types d’archives que l’on trouve aux Archives Départementales , je peux  vous aider dans le département  de l’Isère et toute  la région Rhône-Alpes.
Le généalogiste amateur se contente la plupart du temps des registres paroissiaux et d’état civil, alors que le professionnel  vous propose de  “faire revivre” vos ancêtres : pour cela, il a recours à d’autres sources moins connues ou négligées  comme les contrats de mariage, les testaments ,les inventaires après décès ,les registres matricules militaires ,le cadastre , les recensements  etc.Ces sources peuvent donner bien des indications sur la profession, la situation financière, les convictions religieuses , le cadre de vie voir l’aspect physique (très précisément décrit dans les registres matricules militaires) de vos ancêtres.

Enfin , ayant souvent dans les mains des documents anciens , il convient d’être habitué  à leur déchiffrage.
Je vous signale que j’ai rédigé en 1989  un mémoire de  maîtrise de paléographie: ce travail consista  en la transcription de documents historiques espagnols du 17ème siècle ,  dont le thème était celui des relations entre l’Espagne et la république de Venise en 1617 et 1618.

Publié dans : ||le 27 octobre, 2008 |Commentaires fermés

Commentaires desactivés.

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude