Archive pour la catégorie 'pour l’Espagne et l’Amérique latine'

Recherches généalogiques en Hongrie.

La Hongrie ,je ne connais pas .D’après ce qu’on m’a dit,Budapest est une ville magnifique.En tout cas ,il y a encore quelques jours je n’aurais jamais imaginé que j’y ferais des recherches généalogiques.En fait,ma belle-soeur a des ancêtres hongrois,c’est ce qui s’est toujours dit dans sa famille sans pour autant l’avoir jamais prouvé de manière certaine.
J’ai fait des recherches minutieuses,et au bout de cinq heures de travail j’ai trouvé l’acte de baptême de son ancêtre Paul ,né dans les années 1750 et marié à Annecy en 1795 (An III de la République).La chance que j’ai eue est que l’acte est en latin ,langue que j’ai apprise et langue officielle depuis toujours de l’Eglise catholique,et pas en hongrois.
D’autres recherches permettraient peut-être de découvrir les raisons pour lesquelles ce hongrois, potier,alla vivre à Annecy (qui en 1795,soit dit en passant,était dans le département du Mont-Blanc).Le village natal est aujourd’hui en Slovaquie ,les deux guerres mondiales y sont pour quelque chose.

Bref ,j’adore mon métier.

Une légende familiale en moins !

Je viens de finir des recherches pour une personne qui m’avait donné des informations de départ,lesquelles situaient ses ancêtres à Zaragoza (Aragon,Espagne).Au bout de quelques heures de travail j’ai pu démontrer que la légende familiale,comme quoi les ancêtres étaient de l’Aragon,était totalement fausse : ils n’avaient aucun rapport avec l’Aragon,en revanche une branche familiale s’appelait Zaragoza,comme la ville.Les anciens de mon client avaient perpétué la légende comme quoi les origines famiales étaient de Zaragoza,en Aragon , confondant le patronyme Zaragoza avec le toponyme .

Chers lecteurs  : une fois de plus je le redis ,méfiez-vous des « on dit que »,des légendes familiales .Ces dernières peuvent s’avérer totalement infondées .

Grenoble en 1943.

Je devais rechercher dans les archives judiciaires le jugement d’une personne qui avait été condamnée en 1943 ,à Grenoble,pour fabrication de fausses pièces d’identité.

Et oui,la généalogie professionnelle ne consiste pas qu’à reconstituer des arbres généalogiques,c’est aussi s’intéresser à l’histoire personnelle des gens,à leurs vécus.
J’ai consulté les jugements de 1943,en n’oubliant pas bien entendu que nous étions alors en pleine guerre et que Grenoble fut occupée par les italiens jusqu’en septembre 1943,puis par les allemands après.Ces archives judiciaires permettent tout à fait de s’imaginer comment on vivait alors à Grenoble,et de constater pour quelles raisons on était alors le plus souvent puni : adultère,abandon de chantier (de jeunesse ,bien entendu), sabotage,distribution de tracts subversifs, grivèlerie,outrage à agent ,vol etc…
Je n’ai malheureusement pas retrouvé le jugement que je cherchais,car ceux du deuxième semestre de l’année 1943 ont disparu ( alors que les tribunaux les ont bien versés aux Archives départementales) pour des raisons inconnues.Par contre ,les registres de 1942 et 1944 ont été intégralement conservés.

Pas de chance pour moi ni pour le client,mais c’est la vie.Personne n’y peut rien.Les recherches généalogiques (professionnelles ou pas) se heurtent parfois aux lacunes archivistiques.

Publié dans:pour l'Algérie française, pour l'Espagne et l'Amérique latine, pour la région Rhône-Alpes |on 3 février, 2016 |Commentaires fermés

Relèvement de nom.

Une personne souhaitait que je fasse des recherches afin de prouver qu’un nom de famille de son arbre généalogique était aujourd’hui disparu,et pour qu’elle puisse « relever » ce nom c’est-à-dire l’accoler à son nom afin de le faire revivre  .Si vous n’avez pas compris,je vous renvoie à l’article 61 du Code Civil .
C’était la première fois que je faisais ce type de recherches ,car je suis beaucoup plus habitué aux recherches ascendantes et puis parce que les gens qui souhaitent relever un nom ne courent pas les rues.
J’ai découvert peu à peu comment procéder dans mes recherches,ai eu accès à des archives dont j’ignorais jusqu’alors l’existence et suis arrivé à mes fins.
Si donc vous souhaitez relever un nom,je peux dorénavant vous aider.

 

Publié dans:pour l'Algérie française, pour l'Espagne et l'Amérique latine, pour la région Rhône-Alpes |on 28 janvier, 2016 |Commentaires fermés

La faute à Napoléon .

Napoléon Bonaparte est,qu’on le veuille ou non,l’un des personnages français les plus importants de l’histoire universelle.Quels que soient les côtés positifs ou négatifs que l’on retienne de lui.
Personnellement,je pense que l’on ne se rend pas toujours compte de son influence encore aujourd’hui,plus de deux siècles après sa mort.En plus ,pour l’eybinois (habitant de la ville d’Eybens,près de Grenoble) que je suis,Napoléon est bien présent puisque la route Napoléon traverse la ville et parce qu’il y séjourna une nuit en 1815 (l’auberge où il dormit existe toujours).

Voici un aspect négatif le concernant, en rapport direct avec ma profession : je suis spécialiste de l’Espagne,et plus d’une fois je n’ai pas pu progresser dans mes recherches parce que,recherchant tel document dans une localité ,j’ai découvert qu’elle avait été détruite (et les archives avec) lors de l’invasion de l’Espagne par les troupes napoléoniennes. Des archives détruites à tout jamais,une bien mauvaise nouvelle pour le client quand il faut lui annoncer que l’acte de baptême (par exemple) de son ancêtre est parti en fumée à cause des ambitions territoriales de l’Empereur.

Publié dans:pour l'Espagne et l'Amérique latine |on 16 janvier, 2016 |Commentaires fermés
12345...25

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude