Archive pour la catégorie 'pour l’Espagne et l’Amérique latine'

Ancêtres républicains , franquistes ….

Sur les forums amateurs consacrés à nos chers ancêtres espagnols , il arrive parfois que certains y laissent un commentaire  stigmatisant des groupes de personnes , d’où ma réaction d’aujourd’hui.

Par exemple, souvent des descendants de républicains racontent des anecdotes concernant ces derniers (passage de la frontière française lors de la Retirada , combats, exactions etc) et égratignent voir vilipendent au passage les franquistes , se fichant pas mal de ce que pourront penser les lecteurs descendants de partisans du dictateur.
D’autres encore se réjouissent qu’en Espagne toutes les statues de Franco aient été déboulonnées,que les rues soient rebaptisées ,commentent l’action du juge Garzón …mais oublient qu’ils sont sur des forums où l’on doit parler de généalogie, et surtout respecter le lecteur éventuel et à travers celui-ci ses aïeux et une histoire familiale.
Personnellement ,en tant que généalogiste professionnel ,je respecte les ancêtres de toute personne et ne mêle pas opinions politiques , religieuses etc avec la généalogie.

Soyez rassurés ,donc : que votre ancêtre espagnol  ait été franquiste , républicain, gitan , conquistador , Grand Inquisiteur , carliste ou  tout ce que vous voudrez,vous pouvez compter sur mon aide et mon rejet du parti-pris.

Publié dans:pour l'Espagne et l'Amérique latine |on 9 mai, 2010 |Commentaires fermés

A propos des forums de généalogie sur l’Espagne

Sur Internet,on trouve à la pelle des sites amateurs consacrés aux recherches d’ancêtres en Espagne.
Souvent,il vous est conseillé de remplir et envoyer une lettre-type au curé, au registre d’état civil etc
Puis on vous donne l’adresse où envoyer votre courrier , trouvée dans les pages blanches espagnoles,et surtout on n’oublie pas de vous souhaiter bonne chance.
Je voudrais vous donner mon sentiment sur ces forums.

Certes ,je ne dirais pas que les conseils donnés ne sont jamais les bons et que les amateurs donneurs de conseils ne sont pas des gens respectables.
Souvent il s’agit de personnes qui font ce qu’elles peuvent,défendent une généalogie gratuite,basée sur l’entraide,et ma foi elles aident en pensant et espérant que leurs conseils suffiront.
Cependant,ce n’est pas parce que l’on a trouvé une adresse que cela signifie qu’elle est la bonne,que là où vous allez écrire se trouvent bel et bien les renseignements sur vos ancêtres, et que la personne contactée pourra vous aider.Téléphoner à celle-ci permet de s’en assurer immédiatement ,mais peu de gens téléphonent car beaucoup ne savent pas parler espagnol.Vous pouvez aussi écrire un mail ,mais beaucoup de messages électroniques restent sans réponse ou l’on vous répond de manière laconique et pas toujours assurée.
Je l’affirme:une recherche généalogique en Espagne de qualité est une recherche qui est menée principalement par téléphone, car on peut en une dizaine de minutes approfondir ,réfléchir avec l’interlocuteur,interroger celui-ci ,lui soumettre une idée etc avec quelques mails échangés rapidement on ne peut en général approfondir autant la discussion.
Et puis sur ces forums,quand vous posez une question sur les notaires ou les enfants abandonnés,par exemples,c’est-à-dire sur des sujets qui sortent des sentiers battus,la plupart du temps vous n’avez aucune réponse.
Parce que les internautes ,en dehors des sempiternels actes d’état civil ou catholiques,n’ont la plupart du temps aucune connaissance.
 
Mon travail de généalogiste professionnel ne se  limite pas à trouver rapidement une adresse ,à compléter et envoyer une lettre-type et à nous souhaiter,au client et à moi,bonne chance ; il consiste à localiser tous les lieux archivistiques où il est susceptible de trouver des renseignements sur vos ancêtres (et ,je le répète,il n’y a pas que les registres catholiques ou d’état civil !),à contacter par téléphone ces interlocuteurs et pas froidement par écrit,à établir avec eux une relation de confiance basée sur la communication et le respect.
Le meilleur exemple que je puisse prendre est celui de ce curé espagnol ,décrit dans la plupart des forums amateurs comme une personne pas serviable et ne répondant pas aux demandes : je l’ai contacté par téléphone une première fois pour lui demander si en échange d’une offrande il accepterait de m’aider.
Après son accord,pas obtenu tout de suite mais après une longue discussion au terme de laquelle  nous sommes  arrivés aux mêmes conclusions concernant les demandes de beaucoup d’amateurs, je lui ai envoyé ma demande , écrite sur papier libre et à la main,sans oublier de glisser dans l’enveloppe l’ offrande raisonnable que nous avions convenu que je lui enverrais et de lui souhaiter une joyeuse fête de Pâques .
Quelques jours plus tard ,il me contacte par téléphone pour me dire ce qu’il a trouvé,je l’en remercie et surtout le rassure en lui disant que je le recontacterai peut-être un jour pour une autre demande mais que ce ne sera pas de sitôt,afin de respecter ses priorités sacerdotales et le fait que je ne sois pas le seul à le contacter pour de la généalogie.

Bref ,une prestation sérieuse,vivante,humaine,basée sur la communication et le respect de mon interlocuteur .
Du travail de professionnel que je revendique.

Publié dans:pour l'Espagne et l'Amérique latine |on 19 avril, 2010 |Commentaires fermés

Mariée à treize ans et morte en couches un an après ..

Je fais depuis deux ans des recherches pour un client espagnol dont les ancêtres sont de Arredondo ( Cantabrie,au nord de l’Espagne).

Les registres catholiques de cette localité montagnarde étant presque complets depuis 1610,vous imaginez la quantité astronomique de renseignements et le nombre d’ancêtres que j’ai pu trouver.
Parmi eux,j’ai découvert un jeune homme,marié une première fois avec une jeune femme (qui n’est pas l’ancêtre de mon client),alors âgée de treize ans et décédée à quatorze ans en accouchant.
J’avais trouvé dans les archives de ce village beaucoup de mariages consanguins,de remariages après des décès plus ou moins précoces,des exorcismes de nouveaux-nés ….mais un mariage à l’âge de treize ans en 1836 ,jamais.
A noter que le mari ,lui,avait quatorze ans le jour des noces.

Je ne savais pas que le mariage à cet âge était autorisé à cette époque en Espagne,et bien maintenant je le saurai.

Publié dans:pour l'Espagne et l'Amérique latine |on 6 avril, 2010 |Commentaires fermés

Un bébé exorcisé

En faisant des recherches pour un client ,dans les registres de baptêmes du 17 ème siècle et du village de Arredondo (en Espagne), je suis tombé sur quelques actes  dans lesquels le curé a écrit avoir exorcisé le nouveau-né.

C’est la première fois que je tombais sur une référence à une telle pratique,et rien n’est précisé dans les actes quant aux motifs de ces exorcismes.
Je connaissais,comme vous probablement,la possibilité de l’exorcisme catholique sur des personnes plus ou moins âgées,mais sur un nouveau-né je n’en avais jamais entendu parler.
 

Publié dans:pour l'Algérie française, pour l'Espagne et l'Amérique latine, pour la région Rhône-Alpes |on 15 janvier, 2010 |Commentaires fermés

Les recherches en Catalogne espagnole

Les recherches généalogiques qui concernent la Catalogne sont particulières,c’est en tout cas ce que je constate de plus en plus,bien plus maintenant qu’il y a cinq ou dix ans.

Le problème est celui de la langue catalane,qu’à priori nul n’est censé connaître s’il veut faire des recherches généalogiques dans cette région:en effet,même si l’Espagne reconnaît plusieurs langues régionales ,qui sont plus ou moins parlées dans les régions concernées,l’espagnol reste la langue officielle du royaume.
Si je fais des recherches en pays basque, je sais que je n’ai pas besoin de comprendre le basque et que les sites consultés sur Internet me proposeront toujours une version espagnole ,toujours.
Si je fais des recherches en Galice,je sais que si je trouve un site internet  concernant cette région je pourrai le lire en espagnol, et peut-être en galicien si la version galicienne existe.
Pour les recherches en Catalogne,c’est plus compliqué :en faisant des recherches dans cette région,plus d’une fois je suis tombé sur des sites officiels d’institutions publiques (mairies etc ) ,ou privées (diocèses etc) ,ne proposant que la consultation en catalan,la version espagnole n’existant même pas.
Cela dit,je tiens à préciser qu’en leur parlant au téléphone,ou en échangeant avec eux à l’écrit des mails ou courriers postaux,mes interlocuteurs catalans m’ont toujours jusqu’à présent renseigné ou aidé ,et presque toujours ( à une seule exception) répondu en espagnol.

En conclusion, si vous me demandez de faire des recherches en Catalogne ,je devrai prendre en compte ce « problème » au moment de préparer mon devis et envisager peut-être plus de travail que pour toute autre région espagnole.

Publié dans:pour l'Espagne et l'Amérique latine |on 29 novembre, 2009 |Commentaires fermés
1...1516171819...26

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude