Archive pour la catégorie 'pour la région Rhône-Alpes'

Du privilège d’être un généalogiste professionnel…

Le 15 janvier 2009,j’ai demandé au registre civil de Santiago de Compostela l’acte de mariage civil en 1877 de deux ancêtres à un client.
En formulant ma demande,je n’avais pas été en mesure d’indiquer les noms et prénoms des parents de la mariée,ni dans quelle partie de Santiago avait eu lieu le mariage,et encore moins les numéros du tome et du folio ,ces renseignements étant normalement obligatoires pour obtenir cet acte d’état civil.
La ville de Santiago étant déjà grande à l’époque, allaient-ils faire la recherche quartier par quartier et allais -je recevoir l’acte ?
J’avais en revanche indiqué que je suis généalogiste professionnel et faisais cette demande pour un client.
Le 25 avril 2009,j’ai reçu l’acte de mariage .
Que s’est-il passé en trois mois et demi ?il s’est passé ce qui n’aurait pas pu vous arriver si vous êtes amateur.
Etant professionnel,ils ont pris très au sérieux ma demande ,ont cherché l’acte de mariage successivem
ent dans quatre districts de Santiago et une fois trouvé me l’ont envoyé .

Comme vous voyez,le généalogiste professionnel n’est pas seulement une personne spécialiste des recherches,c’est aussi quelqu’un qui peut obtenir des documents que l’amateur ne pourra probablement jamais obtenir par ses propres moyens.
Je ne dis pas que les demandes pas assez précises (comme le fut la mienne) des professionnels soient systématiquement suivies d’une recherche, mais être généalogiste  professionnel peut indéniablement constituer un privilège.

Les registres d’écrous

Si vous pensez ou êtes certain que votre ancêtre s’est retrouvé dans un établissement pénitentiaire de la région Rhône-Alpes,je vous propose de chercher la trace de cet ancêtre dans les registres d’écrous.

Il s’agit de registres tenus par l’administration pénitentiaire dans lesquels sont enregistrés l’arrivée d’un condamné,les raisons de son enfermement,les références de la décision de justice,sa description physique,quelques renseignements sur l’état civil et les parents.
Ils indiquent aussi la date de sortie ou d’autre évènement intervenu (décès etc).
Ces registres sont très précis et souvent très soigneusement tenus ,donc faciles à lire.

Si donc nous avons ou trouvons le lieu où vécut votre ancêtre, je pourrai chercher sa trace dans ces registres d’écrous des prisons ,  maisons d’arrêts etc où il a pu séjourné.

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 10 mars, 2009 |Commentaires fermés

Demandes de concessions en Algérie française

Aux archives d’outre-mer d’Aix-en -Provence, on trouve énormément d’archives concernant l’Algérie française,bien plus riches d’ailleurs en renseignements que les habituels actes d’état civil.
Mais on n’y trouve pas tout,et aux archives départementales on trouve entre autres les demandes de concessions en Algérie française.

Aux A.D. de l’Isère,à Grenoble,j’ai  consulté les dossiers de demandes de concessions faites entre 1902 et 1937 par les isérois désireux d’aller cultiver des terres en Algérie.
Il ne s’agit pas des concessions accordées par l’administration mais juste des demandes,et on peut y trouver bien des renseignements concernant le pétionnaire et sa famille.

Si donc vos ancêtres étaient originaires de la région Rhône-Alpes,et si vous souhaitez obtenir les renseignements contenus dans les dossiers de demandes de concessions qu’ils auraient éventuellement faites,je suis à votre disposition.

Publié dans:pour l'Algérie française, pour la région Rhône-Alpes |on 9 mars, 2009 |Commentaires fermés

Un ancêtre guillotiné sous la Révolution

Si vous découvrez qu’un ancêtre fut guillotiné sous la révolution et que vous souhaitez en savoir plus,vous le pourrez.

Aux archives départementales,toute une série est consacrée aux années révolutionnaires,les archives par exemple de l’Isère sont très nombreuses et variées: il y est question aussi bien des prêtres réfractaires que des condamnés au bagne,des tribunaux révolutionnaires,des persécutions,des conflits de voisinage etc

Si votre ancêtre fut guillotiné,il est possible de retrouver son jugement et donc de connaître les raisons précises de son exécution.
 

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 5 mars, 2009 |Commentaires fermés

Camps d’internement en Algérie française

Pendant la seconde guerre mondiale,le régime de Vichy envoyait parfois ceux qu’il considérait coupables de menées anti-nationales vers des camps en Algérie: Djelfa,Bossuet ,Méchéria etc

Si votre ancêtre a été interné dans un de ces camps,sachez que l’on peut trouver aux archives départementales des documents riches en renseignements à ce sujet.
Aux A.D. de l’Isère, j’ai trouvé une longue liste de personnes détenues dans ces camps d’Algérie avant 1943: français, espagnols, polonais etc une quinzaine de nationalités,condamnés car on leur reprochait d’êtres communistes, anarchistes, propagandistes.
Sur cette liste,on y lit leurs dernières adresses,dates et lieux de naissance,lieux et motifs de leurs internements , bref des renseignements généalogiques et familiaux que peut-être vous recherchez.
J’ai aussi lu des lettres de personnes ayant écrit au préfet,lui demandant d’intervenir parce que leurs fils,pères etc avaient selon elles été envoyés sans raison en Algérie.

Enfin et surtout,j’ai consulté des fiches de renseignements d’internés très riches en informations .

Si votre ancêtre était de la région Rhône-Alpes et fut envoyé dans un de ces camps,je pourrai donc faire des recherches.

Publié dans:pour l'Algérie française, pour l'Espagne et l'Amérique latine, pour la région Rhône-Alpes |on 26 février, 2009 |Commentaires fermés
1...1516171819...23

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude