Archive pour la catégorie 'MES REFLEXIONS GENEALOGIQUES ET HISTORIQUES'

Généalogie et patronymes espagnols

Depuis quelques semaines,je fais des recherches généalogiques pour un client espagnol dont les ancêtres sont de Arredondo (Cantabrie).
Comme il m’a donné des dizaines de personnes à rechercher,sur plus de trois siècles,j’ai commandé les microfilms des Mormons pour pouvoir tranquillement faire les investigations.

Comme vous le savez sûrement,une personne espagnole porte le nom de son père suivi de celui de sa mère:par exemple,le poète Federico Garcia Lorca s’appelle comme ça parce que son père s’appelait Garcia et sa mère Lorca.
En consultant les bobines,j’ai vérifié que cette coutume est presque toujours respectée  mais j’ai constaté que le curé notait parfois les  patronymes de façon inexacte,probablement à cause du fait que les personnes qui lui donnaient les patronymes de chaque ancêtre (au moment d’enregistrer les baptêmes,mariages etc) lui en donnaient tant  qu’il en arrivait à tout confondre .
Peut-être aussi que les paroissiens eux-mêmes se trompaient en donnant les informations.
Il faut aussi prendre en compte ceci : jusqu’à la création de l’état civil en Espagne en 1871 ,l’ordre des patronymes n’était pas forcément d’abord celui du père,suivi de celui de la mère. Il est vrai qu’en général le nom parternel était utilisé en premier, mais dans la pratique il pouvait y avoir beaucoup d’exceptions,selon les coutumes ,les régions ,les époques, l’intérêt para rapport aux héritages  ou une décision personnelle: on pouvait,par exemple,utiliser uniquement le nom de la mère  -particulièrement chez les filles ,mais pas seulement- ou d’une grand-mère maternelle,ou mettre d’abord le nom de la mère suivi de celui du père ,ou créer un nom composé.

Ce qui complique considérablement les recherches et implique des vérifications multiples afin de découvrir quel est le nom exact du père et de la mère de chaque individu.

Sachez donc que ce problème de la transcription des patronymes espagnols existe ,souvent dans les registres de catholicité et beaucoup moins dans ceux de l’état civil ,et qu’il vaut peut-être mieux confier ses recherches à un professionnel habitué à cette gymnastique , afin de ne pas récupérer un arbre truffé d’erreurs.

Publié dans:pour l'Espagne et l'Amérique latine |on 6 août, 2009 |Commentaires fermés

Paul Claudel au beau milieu de mes recherches

Je faisais aux archives départementales de l’Isère des recherches dans le cadastre de Brangues (38 )pour un client,quand je tombe sur une page entière consacrée à Paul Claudel.

Tout le monde sait qu’il était un grand écrivain français,mais j’ignorais totalement qu’il avait un lien avec le département où j’habite.
Les matrices cadastrales sont extrèmement intéressantes car elles indiquent les propriétaires successifs d’une propriété bâtie ou non:c’est ainsi que je découvre tout ce qu’il a aquis à la fin des années 1920,entre autres le château de Brangues ,tout est  détaillé même le pigeonnier.
Si je vous parle de cette découverte,c’est pour illustrer le fait que le professionnel est habitué à consulter des archives que l’amateur en général ne connaît pas,et qui redonnent vie aux personnes.
Chercher des actes d’état civil est certes utile voir indispensable,mais combien d’archives trop souvent ignorées sont disponibles et vous permettent de connaître ,de faire revivre la personne objet de vos recherches.

Croyez-moi !si vous voulez faire de la généalogie approfondie et vivante,un généalogiste professionnel se fera un plaisir de vous aider.
 

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 28 juillet, 2009 |Commentaires fermés

Enfants assistés

Si un de vos ancêtres fut un enfant assisté,parce que trouvé,orphelin ou abandonné,les archives existent .

Aux archives départementales de l’Isère,j’ai par exemple consulté un registre énorme,très soigné, de l’hospice civil de Grenoble: beaucoup d’enfants assistés ,au sujet desquels on trouve des renseignements très intéressants,entre autres les date et le lieu de baptême et /ou de naissance.

Si votre ancêtre fut enfant assisté dans la région Rhône-Alpes,je suis à votre disposition pour faire des recherches.

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 24 juillet, 2009 |Commentaires fermés

La photo d’un ancêtre

Si vous recherchez une photo d’un ancêtre (ou un document iconographique le représentant ),ne croyez pas qu’il est impossible d’en trouver en dehors du cercle familial.

Certes,vous ne la trouverez pas dans les registres d’état civil ou paroissiaux,mais peut-être dans les quelques types d’archives disponibles aux archives départementales et susceptibles de vous la procurer
J’ai eu le plaisir de trouver la photo d’un grand-père à un client,un monsieur photographié vers 1920,impeccablement habillé et peigné ,assis sur une chaise,posant souriant et arborant une superbe moustache fournie.
Une photo qui ne ressemblait à aucune des rares que possédait déjà mon client,et qui se trouvait dans un dossier au nom de ce moustachu.

Je ne vous dirai pas où rechercher une photo,il y a des secrets que le professionnel ne peut pas et ne veut pas partager, mais si vos ancêtres sont originaires de la région Rhône-Alpes je pourrai faire des recherches.
Nous ne trouverons peut-être pas de photo,mais l’important aura été de chercher au bon endroit,dans les bonnes archives.

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 5 juillet, 2009 |Commentaires fermés

Une concession au cimetière

A partir d’un lieu de décès,il est tout à fait possible de rechercher si la personne décédée ou un membre de sa famille avait demandé au maire une concession (temporaire ou perpétuelle) au cimetière pour la sépulture.

Le généalogiste amateur ignore en général totalement ce genre d’archives,alors qu’elles peuvent vous procurer des informations sur la personne décédée et sa famille.
Si je prends l’exemple du département de l’Isère,dont les archives départementales me sont très familières ,j’ai constaté que la plupart des mairies ont versé leurs archives concernant les concessions qu’elles ont accordées aux 19 et 20 èmes siècles aux personnes en faisant la demande,moyennant paiement au percepteur.
Ce type d’archives peut vous permettre aussi de trouver les lieux de décès et d’inhumation , jusqu’alors inconnus, d’un ancêtre.

 

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 21 juin, 2009 |Commentaires fermés
1...2425262728...38

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude