Archive pour la catégorie 'ACCUEIL'

Recherches sur Santa Pola : quand les recherches sont difficiles ,mais pas imposssibles !

Santa Pola est une petite localité de la région d’Alicante.
Ceux qui ont des ancêtres originaires de ce lieu sont en général désespérés et ,à priori,il faut reconnaître qu’ils ont de bonnes raisons de l’être :en effet,les archives catholiques de cette ville ont brûlé pendant la guerre civile 36/39.Et les archives catholiques (baptêmes,mariages et sépultures) sont souvent anciennes et permettent en général de remonter loin dans le temps.
Et pourtant,j’adore faire des recherches sur Santa Pola: parce que c’est difficile (la facilité ne m’intéresse pas,en général),mais aussi parce qu’il existe des archives de Santa Pola susceptibles de fournir des informations généalogiques sur vos ascendants.Elles se trouvent étonnamment éparpillées dans différents lieux,ce que la plupart du temps ne savent pas les généalogistes amateurs.

J’ai pris l’exemple de Santa Pola ,mais je pourrais en donner bien  d’autres .
Moralité : si vous recherchez vos ancêtres sur des localités dont les archives catholiques ont disparu ,ne désespérez pas et n’hésitez pas à me contacter.J’étudierai votre demande et vous proposerai probablement mon aide.Il est très rare qu’il ne soit pas possible d’entreprendre des investigations.

Publié dans:ACCUEIL |on 13 avril, 2017 |Commentaires fermés

Cousin de Enrico Macias ?

Une personne m’a contacté pour me demander de faire des recherches afin de découvrir si oui ou non sa famille est cousine du chanteur Enrico Macias.Ses ancêtres Macias étaient originaires de Constantine ,tout comme l’artiste qui est né dans cette ville.
Le problème est que Enrico Macias ne s’appelle pas comme ça en vérité,et qu’il s’agit d’un nom de scène.Les gens de ma génération le savent parfaitement,les plus jeunes probablement pas. Cependant ,quand on a ses ancêtres Macias originaires de Constantine,j’ai du mal à imaginer que l’on ne sache pas que l’artiste ne s’appelle pas en réalité Enrico Macias.Et les anciens de sa famille doivent bien le savoir,non ?
Quoi qu’il en soit,mon honnêteté m’a poussé à dire à cette personne que si elle était cousine d’Enrico,ce n’était pas probablement pas à cause du patronyme Macias car il n’est pas celui du chanteur.Et comme elle n’a selon elle aucun Ghrenassia parmi ses ancêtres ,qui est le véritable patronyme de Gaston (véritable prénom d’Enrico),je ne lui ai pas proposé de devis.

Publié dans:ACCUEIL |on 1 avril, 2017 |Commentaires fermés

Métier : portefaix….

En consultant les archives de l’Algérie française du 19 ème siècle,je suis tombé sur un nombre très important d’hommes décédés dont le métier était celui de portefaix.Je n’ai pas honte de le reconnaître : j’ignorais jusqu’à aujourd’hui en quoi consistait exactement ce métier et s’il existe encore .

Je suis allé chercher dans deux dictionnaires de référence et ai trouvé ces définitions : « personne chargée de débarquer les marchandises des bateaux » et « homme dont le métier était de porter des fardeaux ».La deuxième définition laisse sous-entendre que le métier n’existe plus.

J’ai approfondi ma petite recherche et me suis intéressé à l’étymologie du mot : « portefaix » vient du latin » portare » qui veut dire « porter » et de « fascis » qui veut dire « fardeau,charge ».
La conclusion est donc qu’un portefaix ,en Algérie française,était un homme qui portait de lourdes charges.Je vérifierai à l’occasion s’il exerçait uniquement dans les ports,mais je pense qu’il devait être portefaix partout.
J’ai ensuite vérifié si les portefaix existent toujours aujourd’hui : nous savons tous qu’à travers le monde il y a beaucoup de personnes ,hommes ou femmes,dans beaucoup de pays et de villes non portuaires, dont le métier est de porter de lourdes charges ,souvent encombrantes et sur la tête.Par exemple, ,au grand marché de Lomé (capitale du Togo ), on trouve aujourd’hui des centaines de femmes portefaix.Mais le mot ,vieilli et peu connu ,a été remplacé par ceux de « manutentionnaires » ou « porteurs ».

Jusqu’à présent,je n’ai trouvé aucun portefaix parmi mes ancêtres,si j’en trouve un je serai fier de lui et des souffrances qu’il a dû endurer de son vivant pour gagner probablement une misère.

 

Publié dans:ACCUEIL, pour l'Algérie française |on 1 décembre, 2013 |Commentaires fermés

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude