En généalogie,privilégier la qualité à la quantité

J’ai eu récemment une discussion par mails avec une généalogiste ,amatrice,qui me disait avoir trouvé cinq cent de ses ancêtres,toute seule,sans l’aide de personne,à partir des seules archives en ligne .Et j’avais compris que c’était plus ou moins à contre-coeur qu’elle me demandait si je pouvais l’aider ,car elle était bloquée.

Il m’est déjà arrivé de travailler pour des personnes qui se vantaient d’avoir réalisé un arbre généalogique gigantesque,et dont certaines branches s’étaient avéré suite à mes vérifications remplies d’erreurs.Je me souviens ,entre autres,de cet ancêtre d’une cliente qui ne l’était pas parce que deux personnes étaient nées dans le même lieu à quelques années d’intervalle,portaient les mêmes nom et prénom,et que la cliente avait cru que son ancêtre était la première alors qu’il était la seconde.Les recherches complémentaires que j’avais effectuées avaient révélé cette confusion.
Si donc je peux vous donner un conseil,ne cherchez pas à remonter le plus loin possible sans faire de sérieuses vérifications.Et c’est alors qu’interviennent les connaissances archivistiques et le recours à d’autres archives ,en général inconnues du grand public,très souvent indisponibles sur Internet et dont la consultation n’est pas aisée.

En résumé,privilégiez la qualité à la quantité,il vaut mieux un arbre avec quelques générations et des informations indiscutables qu’un arbre généreux,impressionnant et peut-être parsemé voir rempli d’erreurs ou d’approximations.

Publié dans : pour l'Algérie française, pour l'Espagne et l'Amérique latine, pour la région Rhône-Alpes |le 14 octobre, 2012 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude