Le généalogiste professionnel comme dernière solution

Une dame me contacte car elle souhaite quatre actes concernant ses ancêtres espagnols.Elle a toutes les informations précises (dates , lieux ,noms et prénoms).Elle me dit avoir fait des démarches depuis trois ans et à plusieurs reprises ,et n’a jamais eu de réponse.

Je prends donc en charge sa demande.Je m’adresse un matin ,et par mail,à l’archiviste qui selon moi pourra me fournir les documents.
Cinq minutes après,je vous jure ,cinq minutes après ( pas une de plus ) je reçois un mail de l’archiviste me disant que très bientôt je recevrai par courrier postal les actes.Je n’en crois pas mes yeux,remercie vivement l’archiviste et informe ma cliente.Celle-ci est sidérée ! c’est au même archiviste à qui elle avait écrit plusieurs fois en trois ans,et celui-ci ne lui avait jamais répondu.
On suppose que les demandes répétées de la cliente,écrites selon elle dans un mauvais espagnol,n’avaient pas retenu l’attention de l’archiviste. 

Quelques jours plus tard les actes étaient reçus ,quatre actes pour quarante euros .Dix euros par acte,c’est très peu. 

Publié dans : pour l'Algérie française, pour l'Espagne et l'Amérique latine, pour la région Rhône-Alpes |le 29 octobre, 2011 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude