Des archivistes pas totalement crédibles

Je viens de finir des recherches pour un client dont l’ancêtre était né de manière certaine en 1836 dans une ville du sud-est de l’Espagne.
Ce client m’avait assuré être allé aux archives municipales de la dite ville,avoir interrogé les archivistes et même le personnel de l’office du tourisme,tous lui avaient affirmé de manière catégorique que les archives catholiques avaient dans leur quasi totalité brûlé pendant la guerre civile espagnole et que mon client ne pouvait espérer obtenir l’acte de baptême de son aïeul.

J’ai personnellement mené des recherches et ai trouvé l’acte de baptême de l’ancêtre de mon client , et en ai pris une magnifique photo (car seule la preuve compte en généalogie profesionnelle).Et aussi incroyable que cela puisse paraître,j’ai trouvé l’acte aux archives municipales de la ville ! autrement dit,les archivistes ne savaient même pas que certaines archives ,concernant entre autres l’année 1836 ,se trouvaient sur leur lieu de travail.
Et il est d’autre part tout à fait anormal de trouver un acte de baptême dans des archives municipales,car il devrait se trouver aux archives paroissiales ou dans un lieu appartenant au clergé.

Je vous le dis : la généalogie professionnelle,c’est fouiller,vérifier,creuser,et ne jamais prendre pour argent comptant ce que l’on vous dit.Même un archiviste ,à priori spécialiste des archives qu’il protège  ,peut se tromper .

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude