Archive pour novembre, 2010

Un curé menteur, puis pas menteur

Je fais actuellement des recherches pour un client dont les ancêtres sont d’un village espagnol dont je tairai le nom.

J’ai contacté le curé du village en question afin de lui demander s’il est possible de faire des recherches aux archives paroissiales , dans l’espoir de chercher et trouver des actes de catholicité et donc les ascendants de mon client.
Sa réponse fut sans appel :  » les archives ont brûlé pendant la guerre civile espagnole 1936-1939″.
Pas moyen à priori de pouvoir faire des recherches , sauf qu’ un collègue historien espagnol (habitant près de la paroisse en question ) et moi n’étions pas de cet avis,la liste des fonds de l’église que j’avais trouvée sur Internet disait qu’il y a des archives dont les plus anciennes datent de 1596.
Soupçonnant le curé de mentir,j’ai demandé à mon collègue historien de contacter le curé ,lequel lui a répondu qu’il y a des archives anciennes,mais incomplètes.
Le curé,pour une ou des raisons que j’ignore,avait menti dans un premier temps puis dit ensuite la vérité.Puis mon collègue historien a pris rendez-vous avec le curé pour aller faire les recherches généalogiques souhaitées par mon client.

Je vous ai raconté cette anecdote parce qu’elle illustre parfaitement ce qu’est le travail d’un généalogiste professionnel : de la recherche,encore de la recherche,des vérifications acharnées,de l’opiniâtreté,des démarches par téléphone,avec l’assurance d’avoir si besoin l’aide sur place de personnes compétentes.

Publié dans:pour l'Espagne et l'Amérique latine |on 20 novembre, 2010 |Commentaires fermés

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude