Sens du mot « menor »…

Parler couramment une langue ne vous met pas forcément à l’abri d’une grosse surprise,je viens d’en faire l’expérience.

Sur un acte de baptême du 18 ème siècle le parrain du baptisé était décrit comme « menor ».
Toute  personne maîtrisant l’espagnol vous dira que le mot signifie « mineur »,c’est-à-dire que la personne n’est pas majeure ,ou qu’elle est frère mineur (franciscain).
Attention, cela ne peut pas vouloir dire qu’elle travaille dans une mine,car le mot espagnol est alors « minero ».
Il se trouve que j’ai l’acte de baptême du parrain,lequel prouve qu’au baptême de son filleul il était majeur,pas mineur .D’autre part,il n’était absolument pas franciscain puisque marié et père de famille.
Grâce à l’aide d’une soeur responsable d’archives diocésaines,j’ai découvert le sens qu’avait dans ce cas précis le mot « menor »,sens auquel je n’avais absolument pas pensé jusqu’alors.
 

Si vous pensez avoir trouvé la solution,n’hésitez pas à me contacter,je vous dirai si vous avez raison.
 

Publié dans : pour l'Espagne et l'Amérique latine |le 16 mai, 2010 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude