De la différence entre transcription et traduction

Parfois les recherches de mes clients me plongent dans des époques où la façon d’écrire est parfois éloignée,voir très éloignée,de la façon d’écrire d’aujourd’hui.
Certains textes peuvent être ainsi totalement incompréhensibles pour le lecteur moderne, l’aide d’un spécialiste s’avère dans ce cas indispensable.
En quoi va consister cette aide ? à transcrire dans un premier temps le texte,à le déchiffrer à la virgule près sans le transformer aucunement.Transcrire ce texte peut être une tâche très ardue si son auteur n’a pas soigné son écriture,si la langue employée est très ancienne,et surtout s’il a employé beaucoup d’abréviations (à certaines époques, le papier étant rare et cher,souvent on écrivait avec des abréviations afin de gagner de l’espace ).

Une fois ce travail de transcription terminé,s’impose la phase qui intéresse en général le client,à savoir la traduction du document en langue moderne (en français et espagnol,voici les traductions que je vous propose),afin qu’il puisse comprendre ce qui est écrit.Je me permets de vous signaler que j’ai rédigé en 1989 un mémoire de maîtrise universitaire,entièrement consacré à la paléographie puisque j’ai dû transcrire des textes espagnols originaux du début du 17 ème siècle et dont le thème était celui des relations entre l’Espagne et la république de Venise de 1617 à 1618.

Publié dans : pour l'Algérie française, pour l'Espagne et l'Amérique latine, pour la région Rhône-Alpes |le 22 novembre, 2009 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude