Archive pour juin, 2009

Une concession au cimetière

A partir d’un lieu de décès,il est tout à fait possible de rechercher si la personne décédée ou un membre de sa famille avait demandé au maire une concession (temporaire ou perpétuelle) au cimetière pour la sépulture.

Le généalogiste amateur ignore en général totalement ce genre d’archives,alors qu’elles peuvent vous procurer des informations sur la personne décédée et sa famille.
Si je prends l’exemple du département de l’Isère,dont les archives départementales me sont très familières ,j’ai constaté que la plupart des mairies ont versé leurs archives concernant les concessions qu’elles ont accordées aux 19 et 20 èmes siècles aux personnes en faisant la demande,moyennant paiement au percepteur.
Ce type d’archives peut vous permettre aussi de trouver les lieux de décès et d’inhumation , jusqu’alors inconnus, d’un ancêtre.

 

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 21 juin, 2009 |Commentaires fermés

Le contrat de mariage

Qui dit mariage dit contrat de mariage,beaucoup moins à notre époque qu’à d’autres ,mais voici un document qu’il est très intéressant de chercher .

Il renferme en général de précieuses informations généalogiques comme l’identité des parents,les lieux et dates de naissance des mariés(pas toujours les deux,rarement aucun),et peut parler de dot,d’augment et contre-augment (qui sont des garanties en cas de décès).
En outre ,rechercher un contrat de mariage permet de découvrir où il fut passé et donc de rechercher dans le même lieu ou aux alentours  les dates et lieux des mariages civil et/ou catholique (si vous les ignorez ).

Un contrat de mariage est à localiser dans des archives que les amateurs connaissent rarement et souvent ne savent pas exploiter,je suis à votre service pour une recherche sur les départements où je travaille.

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 16 juin, 2009 |Commentaires fermés

Vos ancêtres français et le permis de conduire

Actes de naissance,mariage,décès,voici quelques uns des documents que le généalogiste amateur recherche en priorité pour établir une généalogie.
J’ai dans les nombreux articles que j’ai écrits sur ce site évoqué bien d’autres sources généalogiques,bien plus riches en renseignements en général et qui permettent de « faire revivre » vos ancêtres.
Il en est une ,très peu connue et très intéresssante,je veux parler des archives relatives au permis de conduire.

Depuis l’invention de l’automobile,nos ancêtres ont du obtenir le permis de conduire et peu de gens imaginent qu’il y ait des archives à ce sujet,erreur :aux archives départementales de l’Isère,ont été archivées toutes les demandes faites au début du 20 ème siècle par les isérois pour passer le permis de conduire.
Les demandes sont nominatives,il s’agit de dossiers renfermant la demande faite par l’intéressé au préfet pour passer le permis,son acte de naissance,en général la photo en noir et blanc de l’intéressé,un récépissé du percepteur avec le timbre fiscal payé par le pétitionnaire.
Bref ,des dossiers tout à fait susceptibles de vous intéresser.

Si donc vous me confiez vos recherches généalogiques sur vos ancêtres français en Rhône-Alpes,peut-être consulterai-je ces archives pour glaner des informations sur eux….

Publié dans:pour la région Rhône-Alpes |on 11 juin, 2009 |Commentaires fermés

La confiance entre le généalogiste professionnel et le client

Début 2009,j’ai demandé à un curé espagnol des actes de baptêmes pour un client.
Les deux demandes ont eu lieu à quelques semaines d’intervalle,puis en m’envoyant les actes la deuxième fois le curé m’a demandé de ne plus lui demander de faire des recherches avant début 2010:c’est à ce moment là qu’il devrait y avoir un nouveau curé,peut-être plus disponible,et l’actuel m’avait dit avoir fait suffisamment d’efforts et qu’il fallait maintenant le laisser tranquille.

Ayant averti mon client du souhait du curé, je lui ai proposé de faire faire des recherches dans les archives notariales par une collègue historienne sur place ,et conseillé avec insistance d’attendre 2010 pour à nouveau demander des actes de baptêmes.
Mon client n’ayant pas la patience d’attendre (peut-on se croire généalogiste si l’on n’a pas de patience ? ) ,il a préféré de son côté écrire au curé pour lui demander de nouveaux actes et donc ne pas prendre en compte ses désirs et mes conseils.
Il faut savoir qu’un curé qui ne souhaite plus vous aider est un être humain,comme n’importe quel généalogiste ou individu, qui a le droit d’avoir une opinion et qu’il faut respecter.
Un curé que l’on ne respecte pas est une personne qui a le droit de se braquer,de se défendre,et qui parfois décide de ne plus répondre aux demandes généalogiques d’où qu’elles viennent,d’amateurs comme de professionnels.
Et c’est alors tout le monde qui paie pour l’attitude irrespectueuse de certains.

J’ai donc décidé de ne plus aider mon client jusqu’à début 2010,car ce dernier n’avait pas pris selon moi une décision raisonnable et parce que la confiance entre le généalogiste professionnel et le client est une condition sine qua non .

Recherches généalogiques et ADN

Voici un domaine d’investigations qui semble intéresser beaucoup de gens depuis quelques années.

Un client,qui pense être un descendant de Christophe Colomb,m’a demandé de faire des recherches afin de savoir si oui ou non la comparaison entre son ADN et celui du navigateur est possible.
Des investigations intéressantes,qui m’auront permis de dialoguer (rapidement,car leur temps est précieux )avec de grands professeurs espagnols spécialistes de génétique,entre autres Don José Antonio Lorente Acosta,de l’université de Grenade,qui a travaillé à partir des ossements de Colomb pour analiser son ADN.

Groupe Blanc |
ManueandCo |
Lilas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jacquotte
| mellehachi
| Loic & Marie-Aude